Atlantique Productions (filiale de Lagardère Studios) et Portocabo annoncent la nouvelle série TV HIERRO, en coproduction avec MOVISTAR+ et ARTE France

Atlantique Productions (filiale de Lagardère Studios) et Portocabo annoncent la nouvelle série TV HIERRO, en coproduction avec MOVISTAR+ et ARTE France

Imaginé par Pepe Coira, Coral Cruz et Araceli Gonda, « Hierro » est un thriller 8x52’ qui se déroule sur l’île recluse d’El Hierro, dans l’archipel des Canaries.

Il s’agit de la première série TV en coproduction franco-espagnole.

Un cadavre est retrouvé au large des côtes de la petite île volcanique d’El Hierro. Tout laisse à penser qu’il s’agit d’un violent assassinat. Le suspect n°1 est mis derrière les barreaux. Il s’agit de Diaz, un chef d’entreprise local sombre et mystérieux. La juge Candela, femme de caractère exilée à Hierro, prend sa première décision professionnelle : le libérer sous caution. Ce choix s’avère très controversé et suscite la méfiance des habitants de l’île. Candela reste ferme, tandis que Diaz cherche le coupable par tous les moyens, tentant de prouver son innocence et de mettre la main sur celui qui l’a fait accuser à tort. Ils s’engagent alors tous deux dans une véritable descente aux enfers, tant sur le plan physique qu’émotionnel.

La production a été confiée à Alfonso Blanco chez PORTOCABO et à Olivier Bibas et Jimmy Desmarais chez ATLANTIQUE PRODUCTIONS.

La série est en cours de création, le tournage étant prévu pour début 2018.

Selon Olivier Bibas et Jimmy Desmarais « Pour Atlantique, travailler sur le lancement d’une série en Espagne avec Movistar et en France avec Arte est une grande nouveauté, qui correspond parfaitement à la volonté d’établir de nouveaux partenariats dans le sud de l’Europe. » Ils ajoutent que « l’île d’El Hierro offre un cadre idéal pour un thriller » et qu’ils sont « ravis de collaborer avec Portocabo sur ce projet. »

De son côté, Alfonso Blanco est « fier d’annoncer que la production de HIERRO progresse, avec des partenaires de premier choix tels qu’Atlantique, Movistar et Arte France. » Il se dit « particulièrement heureux de le faire ici, à Séries Mania, d’où le projet lauréat des CoPro Series de la Berlinale a pris son envol. »